Condamné à 30 ans de prison pour le meurtre de son ex-compagne, il est libéré en raison d'un délai trop long pour son procès en appel

par BFMTV

Parce qu'il n'a pas été rejugé dans un délai dit "raisonnable", Ramon Cortès, 49 ans, l'auteur du meurtre de son ex-compagne Rosine Roig, 45 ans, a été remis en liberté hier en fin de matinée par la Chambre d'instruction de la Cour d'Appel de Nîmes. L'auteur de l'un des pires féminicides commis en 2013 devra se présenter à son procès en appel au printemps prochain.  En première instance, en octobre 2017, il avait été condamné à 30 ans de prison avec une peine de sûreté de 20 ans. Il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire mais devra pointer deux fois par jour dans une gendarmerie, dans un village près de Carcassonne. A Céret, commune de 8000 habitants où habitait et travaillait Rosine, cette remise en liberté passe très mal. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.