Comptes de campagne: Cheminade salue «un grand progrès» par rapport à 1995

par Le Parisien

Avant Nicolas Sarkozy, Jacques Cheminade était le seul candidat à l'élection présidentielle - avec Bruno Mégret en 2002 - à avoir vu ses comptes de campagne retoqués. Alors que la Commission des comptes de campagne a rejeté les comptes de Nicolas Sarkozy, l'ex-candidat du parti Solidarité et progrès, aux élections présidentielles de 1995 et 2012, réagit sur leparisien.fr. Il estime qu'il y a en 2012, «un grand progrès», par rapport en 1995, date à laquelle ses comptes de campagne ont été rejetés. «Dans mon temps, j'avais pas de recours», déplore-t-il. Nicolas Sarkozy va, lui, contester devant le rejet de ses comptes de campagne devant le Conseil constitutionnel.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.