Collaborateur violent de Macron: l'Elysée tente de calmer le jeu

par afp

La présidence tente de couper court à la bronca suscitée par une vidéo montrant un collaborateur d'Emmanuel Macron frappant un manifestant le 1er-Mai, qui a déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire pour violences et usurpation de fonction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.