Climat : François Hollande lance l'Appel de Manille

par euronews (en français)

La lutte contre le réchauffement climatique est au centre d’une visite de François Hollande aux Philippines, la première d’un chef d‘État français depuis l’indépendance de l’archipel. Le président de la République redouble d’efforts, à dix mois de la Conférence de Paris, où il espère un accord ambitieux sur le climat. L’inverse, estime-t-il, aurait des conséquences catastrophiques. ‘‘S’il y a un réchauffement qui se poursuit dans les prochaines décennies, c’est la guerre qui s’annonce. Ce n’est pas seulement la catastrophe, c’est la catastrophe qui va faire la guerre, et la guerre qui va encore amplifier la catastrophe.’‘

À travers ce voyage aux Philippines, la France s’affiche aux côtés des nations les plus exposées au réchauffement de la planète. François Hollande milite pour un soutien financier international aux pays en développement. Un combat salué par le président philippin Benigno Aquino : “Les Philippines, en tant que pays en développement, remercient des pays comme la Franc

Vos réactions doivent respecter nos CGU.