«Cinquièmes colonnes islamistes» : Estrosi a le soutien de Sarkozy

par Libé Zap

«Les cinquièmes colonnes» et «la troisième guerre mondiale» dénoncées par Christian Estrosi dimanche n’en finissent pas de créer la polémique. Nicolas Sarkozy a toutefois défendu le maire de Nice mardi sur LCI. Il a précisé que c’est parce qu’il est «tête de liste aux régionales» qu’on lui fait un «bien mauvais procès». «Christan Estrosi a toute ma confiance et toute mon amitié», a-t-il assuré.

Lundi, le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Bruno Le Roux, a soutenu que de telles paroles sont «des élucubrations qui font le jeu des terroristes». Le numéro un du PS Jean-Christophe Cambadélis a ajouté mardi être «très inquiet» de l’axe «néofrontiste Sarkozy-Ciotti-Estrosi».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.