Chez Airbus, la menace de licenciements secs s'estompe

par afp

Les salariés d'Airbus disent leur "soulagement" après la signature d'un accord entre les syndicats et la direction qui doit permettre d'éviter les licenciements secs. Pour les syndicats, l'absence de départ contraint était une ligne rouge depuis l'annonce en juin de 15.000 suppressions de postes, dont 5.000 en France, chez l'avionneur frappé par la crise née du coronavirus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.