Ce que l’on sait sur l’assaillant des militaires abattu à l’aéroport d’Orly

par BFMTV

L'homme abattu ce samedi matin à l'aéroport d'Orly était connu des services de police et de renseignement. Selon nos informations, son casier judiciaire comportait neuf mentions pour des affaires de vols aggravés et de stupéfiants. Si ses motivations sont encore inconnues, son frère et son père ont reçu un SMS de sa part tôt dans la matinée: "J’ai tiré sur la police et j’ai fait une connerie", leur-a-t-il écrit, après avoir ouvert le feu sur un policier à Garges-Lès-Gonesse, près de Stains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.