Cazeneuve : «Il n'y a pas de place en France pour ceux qui appellent à la haine»

par Libé Zap

Le ministre de l'Intérieur s'est exprimé lundi après avoir reçu place Beauvau Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman. «Il n'y a pas de place en France pour ceux qui, dans des salles de prière ou dans des mosquées, appellent à la haine», a lancé Bernard Cazeneuve, en rappelant qu'une «vingtaine de salles de prières et mosquées ont été fermées».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.