Cannes: "Shéhérazade", là où l'amour n'a pas droit de cité

par afp

Zachary, 17 ans, sort de prison. Rejeté par sa mère, il traîne dans les quartiers populaires de Marseille. C’est là qu’il rencontre Shéhérazade, une prostituée de son âge… Présenté vendredi à Cannes dans la "Semaine de la critique", Shéhérazade" raconte un milieu où les élans du coeur n'ont pas toujours droit de cité. "Chez nous, l'amour c'est la haine, on s'aime avec la haine, et c'est vrai que pour nous, c'est difficile de dire +je t'aime+", explique à l'AFP Kenza Fortas, la jeune actrice qui incarne "Shéhérazade". Durée: 01:03

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.