Calais: "Ce n'est pas en mettant des barbelés que l'on résoudra les questions"

par BFMTV

"Ce n'est pas en mettant des barbelés, plus de chiens et plus d'agents que l'on résoudra les questions, les gens viendrons de toute façon et tenterons de passer", réagit la directrice adjointe d’Amnesty International à l'accord franco-britannique sur les migrants. Rappelant les obligations de la France et de la Grande-Bretagne à l'égard des demandeurs d'asile, Catherine Gaudard estime qu'il faut "sécuriser les voix d'accès pour les demandeurs d'asile". "L'Europe doit prendre sa part de cette effort", lance-t-elle, tout en indiquant que le Liban accueille 1 million de migrants pour une population de 4 million d'habitants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.