"C'est un manipulateur." Le désarroi des familles face au silence de Salah Abdeslam

par BFMTV

C’est la première fois que les familles des victimes pouvaient voir Salah Abdeslam. Le seul survivant du commando des attentats du 13-Novembre est jugé à Bruxelles pour une fusillade avec des policiers en mars 2016, pendant sa cavale. Dès l’ouverture de la séance, il a refusé décliner son identité et s’est muré dans le silence. Une provocation, pour certains proches des victimes des attentats du 13-Novembre. Les familles espèrent que Salah Abdeslam parlera d’ici la fin de son procès, prévu à la fin de la semaine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.