Bruno Gollnisch : «Les micros espions, je les crochète avec mon parapluie et je les casse»

par Libé Zap

L’eurodéputé socialiste, Marc Tarabella, a interpellé mardi le bureau du Parlement européen sur l’attitude de Bruno Gollnisch lors de la manifestation du Front national le 1er mai. L'eurodéputé FN avait agressé des journalistes du Petit Journal de Canal+ en leur donnant des coups de parapluie. «Je n'ai roué de coups rigoureusement personne», s'est défendu mardi Bruno Gollnisch. «Nous sommes souvent l'objet de journalismes prétendus qui trahissent les règles de leur profession et qui cherchent à nous espionner à l'aide de micros perche.»

L'homme a affirmé répondre «courtoisement aux questions» des journalistes «depuis 33 ans», y compris «les plus indiscrètes et les plus hostiles». «Je réponds aux questions des journalistes, aux micros des journalistes. Mais les micros espions, c'est vrai, je les crochète avec mon parapluie et je les casse», a-t-il revendiqué.

L'intervention a été applaudie par les membres du Front national, dont Florian Philippot, Louis Aliot, Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.