Bore-out: "Je n'existais plus en tant qu'être humain", témoigne Frédéric Desnard

par BFMTV

L'histoire de Frédéric Desnard, 44 ans, sera examinée lundi par le conseil de prud'hommes de Paris, il s'agit du premier procès du bore-out en France selon lui. Cet ancien responsable des services généraux raconte sa progressive "placardisation". "Je n'existais plus en tant qu'être humain", témoigne-t-il. "Au bout de quelques mois c'est la destruction. "

Vos réactions doivent respecter nos CGU.