Aude : "L’héroïsme" du gendarme qui a pris la place d’une otage

par 6MEDIAS

Même dans le l'horreur, peut surgir le meilleur. Alors qu'une prise d'otages était en cours dans un Super U à Trèbes, dans l'Aude ce vendredi 23 mars, un officier de gendarmerie a proposé de prendre la place de la dernière femme qui était otage de l'assaillant. Il aurait eu la présence d'esprit de laisser son téléphone ouvert, ce qui a permis d'entendre ce qu'il se passait dans le magasin, rapporte France Bleu. Selon Gérard Collomb, deux personnes avaient déjà été tuées quand le lieutenant-colonel de gendarmerie "s'est volontairement substitué à un otage". Comme le ministre de l'Intérieur, Emmanuel Macron a tenu à saluer son courage alors qu'il a été grièvement blessé par balles. "Il a sauvé des vies et fait honneur à son arme et son pays et toutes nos pensées vont à lui et à sa famille", a déclaré le président après avoir réuni la cellule de crise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.