Au coin d'une rue de Kaboul, un insolite parfum de café

par afp

Najibullah Sharyari a installé ses chariots métalliques au milieu du chaos de Kaboul, entre vendeurs de rues et murs anti-explosion, pour les Afghans en quête de caféine et d'une alternative au sacro-saint "tchaï" (thé). L'initiative permet d'attraper son gobelet au vol, dans une ville où les cafés traditionnels sont abrités derrière de hauts murs et protégés par des portes blindées et des gardes armés. Durée: 01:27

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU