Attentat déjoué dans un Thalys : l'enquête continue

par euronews (en français)

L’enquête continue en France, mais aussi en Belgique, après l’attentat évité à bord du Thalys vendredi dernier. Sur des images tournées par les passagers à l’intérieur du train, le suspect, Ayoub El Khazzani est maîtrisé par plusieurs personnes. Il est ceinturé, à terre, des traces de sang sont visibles sur les vitres du train.

Sur un siège, l’une de ses armes : une kalachnikov, et son sac à dos contenant 9 chargeurs, avec près de 300 balles. Selon un témoin, cette arme se serait enrayé, juste après le premier coup de feu.

Le terroriste présumé est toujours en garde à vue. A 26 ans, ce marocain d’origine était connu en Espagne il y a quelques années, notamment pour avoir soutenu le jihad, dans des propos décrits comme très radicaux. Il serait parti plusieurs mois en Syrie, en passant par l’Allemagne. Il aurait trouvé toutes ses armes, en Belgique.

Parmi ceux qui ont empêché le massacre : il y a Spencer Stone, qui s’est jetté sur lui, juste après un autre passager, français, dont

Vos réactions doivent respecter nos CGU.