Attaques répétées contre Hollande : Morano prend la défense de Sarkozy

par Libé Zap

François Hollande est la cible de Nicolas Sarkozy lors de ses meetings. Le président du parti Les Républicains joue sur le nom du chef d'Etat et le surnomme «Moi je», en référence à son anaphore lors du débat pour la présidentielle de 2012. Nadine Morano a pris la défense de Nicolas Sarkozy sur France Info. «Nicolas Sarkozy dit tout haut ce que les Français disent de François Hollandeau quotidien», a-t-elle assuré. «François Hollande expliquait que lui, lorsqu'il deviendrait président de la République, il aurait un comportement avec une certaine éthique. Et en fait, c'est le reniement de tout ce qu'il a dit à ce moment-là. Je ne suis pas étonnée qu'au cours des meetings, Nicolas Sarkozy, rappelle ces expressions, et ces mensonges d'ailleurs, de François Hollande.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.