Arthaud : «Les Guyanais aussi paient leur dîme à la finance et au grand capital»

par libezap

La candidate de Lutte ouvrière à l'élection présidentielle a réagi lundi sur France Inter à la situation en Guyane. Alors que les Guyanais entament aujourd'hui où une grève générale pour demander «un rattrapage structurel» dans tous les secteurs et un «plan de développement économique», Nathalie Arthaud rappelle qu'ils «paient aussi leur dîme à la finance et au grand capital». Elle ajoute : «Oui, il faut que l'Etat mette la main à la poche.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.