Agnès: "pas été informé de l'obligation d'un suivi" (collège)

par afp

La direction du collège du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) a admis dimanche 20 novembre avoir su que le lycéen qui a avoué avoir tué et violé Agnès, collégienne du même établissement, avait fait quatre mois de prison, mais sans en connaître le motif. Conférence de presse. Durée: 00:54.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.