Agnès Buzyn à Cédric Villani : « Ma main reste tendue, mais j'arrête là »

par Le Parisien

Catapultée dans la campagne des Municipales à Paris après le forfait de Benjamin Griveaux sur aux révélations de vidéos à caractère sexuelles, Agnès Buzyn « a appelé plusieurs personnes, dont Cédric Villani ». Mais ce dernier lui aurait « imposé des exigences » pour négocier. « Heurtée par la méthode, la nouvelle candidate LREM affirme : « Ma main reste tendue, mais j'arrête là ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.