Affaire Tarnac : le procès-verbal D104, une pièce centrale truffée d'erreurs

par francetvinfo

Dans le dossier de l'accusation à l'encontre de Julien Coupat pour "dégradation" (la qualification de terrorisme ayant été abandonnée), la pièce centrale est truffée d'erreurs. Les policiers ont rédigé un procès-verbal déconcertant. "Envoyé spécial" revient sur ses incohérences dans cet extrait d'une enquête diffusée le 8 mars 2018.Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/affaire-tarnac/video-affaire-tarnac-le-proces-verbal-d104-une-piece-centrale-truffee-d-erreurs_2646682.html

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU