Affaire Karachi: ZiadTakieddine dénonce "l'acharnement" dont il fait l'objet

par afp

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a dénoncé mardi "l'acharnement" et le "harcèlement" dont il fait l'objet dans l'affaire Karachi. Déjà été mis en examen en 2011 pour complicité et recel d'abus de biens sociaux et faux témoignage par les juges enquêtant sur le volet financier de l'affaire Karachi, M. Takieddine pourrait de nouveau être mis en examen ce mardi. Durée: 01:12

Vos réactions doivent respecter nos CGU.