Affaire Fillon: pour Jacob, "le garde des Sceaux de l'époque devra, à minima, être entendu"

par BFMTV

 "Le garde des Sceaux de l'époque devra, Jean-Jacques Urvoas, a minima, être entendu", a déclaré ce dimanche 21 juin, Christian Jacob, président du parti Les Républicains à propos de l'affaire Fillon. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.