A Paris, la grogne des intermittents prend de l’ampleur

par Libé Zap

Alors que les négociations concernant le régime d’indemnisation chômage des intermittents du spectacle bat son plein, ceux-ci tentent de faire entendre leur voix dans ces pourparlers. Après le théâtre de l'Odéon dimanche, c’est la Comédie-Française qu’ils ont investi hier soir.

La mobilisation prend donc de l’ampleur dans la capitale, mais essaime aussi dans de nombreuses villes de province, à Lille, Caen, Strasbourg, Montpellier ou Bordeaux notamment.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.