A Alger, Hollande rend hommage à un militant indépendantiste

par afp

Cinquante ans après l'indépendance de l'Algérie, François Hollande a reconnu solennellement vendredi à la tribune du Parlement algérien les "souffrances que la colonisation française" a infligées au peuple algérien. Peu après son discours, il a rendu hommage au militant indépendantiste algérien Maurice Audin, arrêté et torturé en 1957 par les parachutistes français et disparu depuis, sur la place éponyme en plein centre d'Alger. Durée: 00:20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.