VIDÉO. Sécheresse : en Isère, une cité médiévale émerge du lac de Paladru

VIDÉO. Sécheresse : en Isère, une cité médiévale émerge du lac de Paladru
Des curieux au bord du lac de Paladru le 22 octobre 2018.

Orange avec AFP, publié le mardi 23 octobre 2018 à 13h57

Le site archéologique immergé du lac de Paladru, en Isère, apparaît désormais à l'air libre. En cause, le manque de précipitations dans la région.

C'est un trésor du Moyen-Âge, habituellement dissimulé sous les eaux du lac de Paladru (Isère).

Avec la sécheresse le niveau, de l'eau baisse quotidiennement d'un centimètre par jour, soit 1,70 mètre depuis le début de l'été, rapporte BFM TV. Des pieux apparaissent désormais. Ils sont les vestiges de la cité lacustre des chevaliers de l'an mil, un site archéologique du 11ème siècle.



Le site, à cause de la montée des eaux du lac, n'était plus visible. Interrogé par France Bleu Isère, Jean-Pascal Jospin, directeur du musée archéologique de Grenoble, explique que le phénomène s'est déjà produit : "C'est assez régulier. C'est déjà arrivé en 1921, en 1941 et 1976. En 1986 aussi, les archéologues ont pu fouiller à pieds secs".



Pour l'historien, le fait que ces pieux apparaissent à l'air libre n'est pas "particulièrement grave" pour leur préservation. "Ces pieux ont l'habitude d'être à découvert de temps en temps. Ça ne les arrange pas mais c'est quelque chose qu'ils connaissent, ils ne sont donc pas menacés", assurent-ils.



Toutefois, l'affluence de ces derniers jours sur le site inquiète les archéologues. Les responsables du musée archéologique et de l'office de tourisme ont dû se résoudre à faire appel aux gendarmes, rapporte Le Dauphiné mardi 23 octobre. "Le niveau anormalement bas du lac met déjà en péril la faune et la flore. Et maintenant, les gens viennent piétiner le site, les roselières sont dans un triste état", déplore un responsable auprès du quotidien local.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.