VIDÉO - Mort d'Arnaud Beltrame : "on ne peut pas mieux se comporter", témoigne son oncle

VIDÉO - Mort d'Arnaud Beltrame : "on ne peut pas mieux se comporter", témoigne son oncle
Arnaud Beltrame en 2013 à Avranches (Manche).

Orange avec AFP, publié le dimanche 25 mars 2018 à 15h49

L'oncle d'Arnaud Beltrame s'est confié sur BFMTV alors que vendredi, son neveu a réussi à convaincre l'assaillant de le laisser se substituer à un otage du Super U de Trèbes.

Après le sacrifice de son neveu vendredi 23 mars lors de la prise d'otages du Super U de Trèbes (Aude), l'oncle du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame s'est confié sur BFMTV dimanche. "En écoutant la radio, j'apprends qu'un gendarme a pris la place de l'otage et lorsque j'entends dire que ce gendarme à 45 ans, je pense tout de suite à mon neveu, connaissant son héroïsme et sa bravoure", témoigne Armel Nicolic au micro de la chaîne d'information.

"Dix minutes après, sa mère me téléphone pour me dire que c'était Arnaud et qu'il était gravement touché avec une balle dans le thorax", poursuit-il. Le militaire succombera à ses blessures dans la nuit du vendredi au samedi.



Interrogé sur le geste héroïque du gendarme, "on ne peut être que fier" répond-il. "On ne peut pas mieux se comporter. Je crois qu'il n'y a pas de plus grands gestes", déclare l'oncle de celui à qui la nation s'apprête à rendre hommage. L'homme évoque le "courage", le "sérieux", et la "bravoure" d'Arnaud Beltrame. "Il a donné sa vie pour des gens qui n'étaient même pas de sa famille, tout est dit", ajoute-t-il. "Arnaud Beltrame (...), son nom ne sera pas oublié du jour au lendemain", conclut Armel Nicolic.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU