VIDÉO. "Je serai toujours associé à cette histoire" : les confidences de Jawad Bendaoud

VIDÉO. "Je serai toujours associé à cette histoire" : les confidences de Jawad Bendaoud
Jawad Bendaoud lors de son procès, le 26 janvier 2018.

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 mars 2018 à 18h30

Trois semaines après sa sortie de prison à laquelle il n'était épas préparé", comme il l'explique dans une interview à BFMTV, Jawad Bendaoud tient à "présenter ses excuses" aux Français.

"Je n'ai pas voulu écoeurer les gens, j'ai voulu prouver mon innocence.

Je n'ai pas voulu les attrister ni leur faire revivre un traumatisme", explique sur RTL celui qui a été surnommé "le logeur de Daesh".



"Je pensais être condamné. Parce qu'il y a l'opinion publique. Les juges, comme a dit mon avocat, ont fait preuve de courage", raconte Jawad Bendaoud, qui "pensait être condamné à 80%". "Je venais de passer 27 mois à l'isolement et je n'étais pas préparé à sortir de prison".

"Responsable des traumatismes des habitants" de Saint-Denis

"Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, je serai toujours associé à cette histoire. On dira toujours: 'c'est le logeur'", déplore-t-il. Désormais, il préfère d'ailleurs "rester au calme". "Je ne veux pas être à Saint-Denis, je suis responsable de ce qu'il s'est passé pour les habitants. Je ne pourrais pas croiser les gens", explique-t-il.

"Je n'ai rien à voir dans cette histoire, je n'étais pas au courant que c'était des terroristes. Je ne connaissais pas l'identité des individus que j'hébergeais et je n'ai rien à me reprocher", rappelle Jawad Bendaoud qui se dit néanmoins "responsable des traumatismes" des habitants de la ville.

Jawad Bendaoud était en détention provisoire depuis novembre 2015 pour avoir hébergé deux terroristes impliqués dans les attentats de Paris et Saint-Denis, notamment Abdelhamid Abaaoud. Le parquet a annoncé le 14 février qu'il faisait appel de la relaxe de Jawad Bendaoud et des condamnations contre les deux autres prévenus prononcées par le tribunal correctionnel de Paris.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU