VIDÉO. Hérault : un local de Vinci incendié dans la nuit

VIDÉO. Hérault : un local de Vinci incendié dans la nuit
Le péage Vinci de Bandol dégradé, le 18 décembre 2018.

Orange avec AFP, publié le mercredi 19 décembre 2018 à 11h56

Des individus encagoulés ont mis le feu à un local autoroutier à Bessan dans la nuit de mardi à mercredi. Des "gilets jaunes" ont revendiqué cette action auprès d'un correspondant de l'AFP, même si les fauteurs de troubles ne portaient pas de gilets jaunes, selon plusieurs médias.

Un bâtiment d'Autoroute du Sud de la France (ASF), appartenant au concessionnaire autoroutier Vinci, a été incendié à Bessan (Hérault), près de Béziers, au cours de la nuit de mardi à mercredi 19 décembre, rapporte AFP.

L'évaluation des dégâts est en cours.

BFMTV et 20 minutes précisent qu'il s'agissait d'une cinquantaine d'individus cagoulés qui ne portaient pas de gilets jaunes. Néanmoins, des "gilets jaunes"ont revendiqué cette action auprès d'un correspondant de l'AFP. L'enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade de recherche de Pézenas.



Ce bâtiment, situé au niveau du péage et qui servait de local technique et de réfectoire, avait déjà été incendié au cours du week-end.



Plusieurs péages et installations de Vinci ont subi des dégradations ces derniers jours dans le sud de la France, notamment à Béziers, Narbonne, Perpignan, Bandol, ou Manosque.

Le groupe de BTP et de concessions a estimé à "plusieurs dizaines de millions d'euros" le montant des dégâts commis sur l'ensemble de son réseau en marge des manifestations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.