VIDÉO. Haute-Vienne : incendie à l'usine Minerva Oil de Meuzac

VIDÉO. Haute-Vienne : incendie à l'usine Minerva Oil de Meuzac
Capture d'écran du compte Twitter de France Bleu Limousin

Orange avec AFP, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 22h01

FAIT DIVERS. L'incendie s'est déclaré vers 13h jeudi 26 octobre après l'intervention d'un plombier sur une cuve de l'usine de lubrifiant automobile, rapportent les médias locaux.

L'homme est porté disparu.

Les images sont spectaculaires. Un important incendie s'est déclaré jeudi soir 26 octobre sur le site de l'usine Minerva Oil à Meuzac, dans le sud de la Haute-Vienne, rapportent France Bleu Limousin, France 3 et La Montagne.

L'incendie s'est déclaré vers 13h après l'intervention d'un plombier sur l'une des cuves de l'entreprise qui conditionne de l'huile pour l'industrie, les transports, les engins de travaux publics et agricole. L'homme est porté disparu. Les salariés ont été évacués à la salle des fêtes de Meuzac, où une assistance psychologique a été mise en place.



L'incendie est d'une rare violence et a provoqué l'explosion des cuves. Les flammes s'élevaient à plusieurs dizaines de mètres et le nuage était visible à au moins 40 kilomètres à la ronde, de Limoges à Brive en passant par la Dordogne jeudi après-midi, selon France Bleu.







"Les produits enflammés sont des huiles hydrocarbonées classiques dont la combustion ne présente pas de risque toxique" a précisé dans un communiqué la préfecture, selon laquelle "il n'y a pas de danger au delà du périmètre de sécurité".

"Les riverains ont été invités à rester chez eux en raison de la gêne provoquée par les fumées. La météo est favorable à une dispersion de la colonne de fumée", a ajouté la préfecture.

Une centaine de pompiers de Haute-Vienne, mais aussi de Charente et de Corrèze voisines, ont été dépêchés sur place pour lutter contre le sinistre qui a touché 600 m2 sur une surface totale de 6.000 m2. Les opérations "d'extinction finale" et de "refroidissement des structures" devraient se prolonger dans la journée de vendredi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU