VIDÉO. Alpes-de-Haute-Provence : un train traverse un passage à niveau alors que les barrières sont ouvertes

VIDÉO. Alpes-de-Haute-Provence : un train traverse un passage à niveau alors que les barrières sont ouvertes
Le 16 décembre 2017, un car scolaire a été percuté par un train à Millas, dans les Pyrénées-Orientales

Orange avec AFP, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 10h00

En début de semaine, une automobiliste a assisté, médusée, au passage d'un train à un croisement avec la route alors que les barrières de sécurité étaient levées. La conductrice a filmé la scène et a diffusé les images, rapporte La Provence.



La vidéo suscite l'émoi sur Internet. La scène se déroule lundi 1er janvier près de Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence. De retour d'une journée de ski, un couple roule sur une route nationale, près de Chabrières, lorsqu'ils n'en croient pas leurs yeux : un train vient de s'engager sur la route, devant eux, alors que les deux barrières du passage à niveau étaient ouvertes. "Si on ne l'avait pas vu, on ne se serait pas arrêté", raconte Virginie, l'automobiliste, à La Provence. "La voiture devant nous a pilé. Nous aussi. On a juste eu le temps de tourner la tête et le train arrivait." Rien n'indiquait son arrivée.



Ce que les deux passagers de la voiture ont vu passer devant eux est en réalité le train des Pignes, un train touristique exploité par une compagnie locale, les Chemins de fer de Provence. La SNCF n'est donc pas en cause dans cet incident. Pourtant, la conductrice raconte avoir immédiatement pensé à l'accident de Millas, dans les Pyrénées-Orientales, qui a coûté la vie à six enfants. "Même si le train circulait au ralenti, c'était super impressionnant."

DYSFONCTIONNEMENT

Du côté des Chemins de fer de Provence, on reconnaît un "dérangement" sur le passage à niveau concerné. "Le conducteur en était avisé par signal lumineux, bien avant", assure-t-on. "Des procédures spécifiques sont mises en place dans ces cas-là. Les trains doivent ralentir et franchir les passages à niveau à vitesse extrêmement réduite, à savoir 10 km/h ou moins", précise encore la compagnie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU