VIDÉO - Affaire Dupont de Ligonnès : le suspect reste introuvable après l'opération dans le Var

VIDÉO - Affaire Dupont de Ligonnès : le suspect reste introuvable après l'opération dans le Var
Portrait de Xavier Dupont de Ligonnès diffusé le 23 avril 2011.

Orange avec AFP, publié le mardi 09 janvier 2018 à 10h19

Les enquêteurs de la police judiciaire se sont déployés mardi 9 janvier dans la matinée dans un monastère de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Selon Ouest-France, Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d'avoir assassiné sa femme et ses enfants en avril 2011 à Nantes (Loire-Atlantique), aurait été reconnu dans le département au début du mois de décembre.

Mais, selon les dernières informations du quotidien breton, Xavier Dupont de Ligonnès ne se trouve pas parmi les pensionnaires du monastère.



C'était aussi dans le Var qu'il avait été aperçu pour la dernière fois en vie, le 15 avril 2011. "Après avoir retiré ses 30 derniers euros, il quittait l'hôtel Formule 1 où il venait de passer sa nuit de cavale. Il laissait comme ultime trace l'empreinte de son visage sur une caméra de surveillance", rappelle Ouest-France.

VOEU DE SILENCE



Des témoins croyaient avoir aperçu le fugitif à la messe du monastère Saint-Désert-des-Carmes à Roquebrune-sur-Argens, affirme Ouest-France. Ces signalements étaient suffisamment crédibles pour la police pour qu'elle déploie mardi un discret dispositif dans le monastère, où les moines ont fait voeu de silence. "Pas de gyrophares ni de sirènes pour ne pas nuire à la solennité du lieu", précise le quotidien de l'Ouest. Les enquêteurs ont passé en revue l'ensemble des occupants. Xavier Dupont de Ligonnès, dont la foi catholique est un élément clé, avait disparu à quelques centaines de mètres de là, six ans auparavant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.