Viaduc effondré à Gênes: trois Français parmi les morts, selon le Quai d'Orsay

Viaduc effondré à Gênes: trois Français parmi les morts, selon le Quai d'Orsay
Des équipes de secours recherchent des survivants après l'effondrement du viaduc de l'A10 à Gênes, le 14 août 2018 dans le nord de l'Italie

AFP, publié le mercredi 15 août 2018 à 12h23

Trois Français figurent parmi les dizaines de personnes tuées lors de l'effondrement d'un pont autoroutier mardi à Gênes (nord de l'Italie), a annoncé mercredi le quai d'Orsay dans un communiqué.

"Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères confirme avec tristesse la présence de trois ressortissants français parmi les victimes de la catastrophe de Gênes. Nous adressons à leurs familles toutes nos condoléances", est-il écrit.

"Nous restons en contact avec les autorités italiennes afin de déterminer la présence éventuelle d'autres Français parmi les victimes", ajoute le communiqué. 

Le dernier bilan de la catastrophe s'élève à au moins 39 morts, 15 blessés et quelques disparus, selon les autorités italiennes.

Le Centre de crise et de soutien du Quai d'Orsay, l'ambassade de française à Rome et le consulat général à Milan "continuent de suivre en temps réel l'évolution de la situation".

En cas de besoin, le Centre de crise du Quai d'Orsay est joignable au 01 53 59 11 00, précise le communiqué.

Après cet effondrement, le plus meurtrier de ce type survenu en Europe depuis 2001, les sauveteurs ont lutté toute la nuit de mardi à mercredi pour tenter de trouver des survivants sous les débris du viaduc autoroutier.

L'effondrement soudain et encore inexpliqué de cet ouvrage massif en béton des années 1960 a précipité environ 35 voitures et quelques camions dans le vide, d'une hauteur de 45 mètres.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU