Vers une pénurie de rosé cet été ?

Vers une pénurie de rosé cet été ?©Panoramic

6Medias, publié le samedi 19 mai 2018 à 16h54

Plébiscitées dès l'arrivée des beaux jours, les bouteilles de rosé pourraient se faire rares cet été sur les tables des Français, révèlent les Échos.

Le rosé est le vin le plus consommé l'été par les Français. Mais cette année, les bouteilles pourraient déserter les tables des restaurants.

La raison ? La faible récolte 2017, révèlent Les Échos. Les vingt-quatre millions d'hectolitres produits pourraient ne pas suffire, d'autant qu'en 15 ans, la consommation de rosé a augmenté de 31%.



Le rosé est une spécialité française. Première consommatrice et productrice au monde, la France est également la première exportatrice. En 10 ans, l'exportation a été multipliée par 6,5 en volume, précisent Les Échos.

Le Languedoc est le terroir qui produit le plus de rosé avec 320 millions de bouteilles, soit 35% de plus en sept ans, devant la Provence et la Loire.

Avec une baisse de la récolte de 12% en 2017, ce ne sont pas moins de 20 millions de bouteilles qui manqueront à l'appel cet été. Avec pour conséquence, une hausse des prix. Il faut compter en moyenne 4,44 euros pour une bouteille de rosé.
Le rosé reste néanmoins un marché très lucratif puisqu'il a généré pas moins de 226,2 millions d'euros en 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.