Vents violents : cinq départements du Nord-Est placés en vigilance

Vents violents : cinq départements du Nord-Est placés en vigilance
Une route de campagne (illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 23 septembre 2018 à 15h33

Des rafales de plus de 100 km/h ont déjà été enregistrées dans l'Aisne et l'Oise en milieu de journée.

Météo France a placé cinq départements du nord-est de la France en vigilance orange aux vents violents. Les départements concernés sont : les Ardennes, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et le Bas-Rhin.

La fin du phénomène est prévue pour lundi 24 septembre, à 6h.



Des rafales de plus de 100 km/h ont déjà été enregistrées dans l'Aisne et l'Oise en milieu de journée. Ces deux départements ne sont pourtant pas concernés par la vigilance orange.

"Les violentes rafales vont se propager rapidement vers l'est. Elles seront comprises entre 90 et 100 km/h localement 100 et 110 km/h, voire une peu plus sur le relief vosgien", prévient Météo France.

Paris et Strasbourg ferment leurs parcs

Ces vents sont susceptibles d'affecter "les réseaux de distribution d'électricité et de téléphone", souligne Météo France. Il est recommandé de limiter ses déplacements et de prendre garde aux chutes d'objets ou encore d'arbres.



Le reste du pays connaît lui aussi de fortes ravales de vent. La mairie de Paris a ainsi annoncé la fermeture des espaces verts, parcs et cimetières de la capitale dimanche après-midi.

"En raison des prévisions météo qui prévoient des rafales de vent à plus de 80km/h, nous devons malheureusement prendre la difficile décision de fermeture des parcs et jardins parisiens", indique l'adjointe à la maire de Paris chargée des espaces verts, Pénélope Komitès.

Par précaution, la ville de Strasbourg a fermé à 15H30 cinq parcs et neufs cimetières municipaux. En Lorraine, de nombreuses manifestations ont été annulées. A Nancy, les parcs et jardins sont interdits au public.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.