Vente d'alcool interdite, couvre-feu, contrôles de police... à quoi va ressembler le réveillon du Nouvel An en mode Covid ?

Vente d'alcool interdite, couvre-feu, contrôles de police... à quoi va ressembler le réveillon du Nouvel An en mode Covid ?©Panoramic

publié le mercredi 30 décembre 2020 à 19h30

Malgré la crise sanitaire et les recommandations gouvernementales, certains Français ont la ferme intention de participer à des rassemblements festifs le soir du Nouvel An. Quitte à braver les restrictions et flirter avec l'illégalité. 

Tous les ans, inlassablement, la date est cochée dans le calendrier.

Le 31 décembre, soir de la Saint-Sylvestre, de nombreux Français ont pour habitude de se retrouver entre amis afin de célébrer ensemble le Nouvel An. Crise sanitaire oblige, beaucoup ont, sans doute, fait une croix sur cette tradition pour 2020. Mais pas tous. Ils sont en effet nombreux à avoir prévu de faire la fête jeudi soir, comme si de rien n'était ou presque. "J'ai conscience que ce n'est pas du tout raisonnable, que c'est égoïste et hypocrite (...) mais je me dis que si tout le monde a envie de faire comme moi, et bien allons-y," a d'ailleurs avoué à franceinfo une jeune femme ayant prévu d'organiser une soirée.



Vente d'alcool interdite et ruée sur les matelas gonflables 

La mission s'annonce cependant plus compliquée qu'à l'accoutumée. Pour se procurer des boissons alcoolisées, déjà. Le Midi Libre rapporte ainsi que la préfecture des Pyrénées-Orientales a pris un arrêté interdisant la vente d'alcool à emporter "du 30 décembre 2020 à 20h au 1er janvier 2021 à 8h." Des interdictions similaires seront aussi en vigueur à partir du 31 décembre dans le Gard (dès 6h), l'Ille-et-Vilaine (16h) le Cher, la Loire, le Rhône (17h), les Côtes-d'Armor et la Mayenne (18h).

Pour les fêtards, la principale difficulté sera néanmoins de passer outre le couvre-feu. Alors que celui-ci avait été levé le soir du réveillon de Noël, il sera en revanche appliqué le 31 décembre, de 20h à 6h. Certains ont trouvé la parade : ils dormiront sur le lieu de la soirée. La Voix du Nord révèle ainsi que Decathlon a vu ses ventes de matelas gonflables exploser au cours des derniers jours. L'Est Républicain a remarqué que les lits de camp rencontraient également un franc succès. Et cela alors que la saison actuelle n'est guère propice au camping...  

Attention à la délation 

Enfin, il faudra éviter les contrôles de police. Plus de 100 000 agents nationaux, municipaux et gendarmes seront mobilisés le soir de la Saint-Sylvestre. Ceux-ci devront certes verbaliser les personnes bravant le couvre-feu, mais aussi lutter contre les violences urbaines, qui ont tendance à se multiplier ce jour-là. Et puis, il leur sera difficile de mettre fin prématurément à des fêtes organisées chez des particuliers. À moins que... "On ne sera informés que s'il y a de la délation, si des gens appellent le commissariat pour signaler que leurs voisins font la fête à plus de 20 personnes," a raconté à France Bleu Paris Rocco Contento, porte-parole du syndicat Unité SGP Police en Île-de-France. Les fêtards devront donc aussi se méfier de leurs voisins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.