Vendu 140 euros, le maillot des Bleus coûte 3 euros à produire

Vendu 140 euros, le maillot des Bleus coûte 3 euros à produire
Le maillot officiel brodé des deux étoiles, le 19 juillet 2018 à Paris
A lire aussi

, publié le lundi 23 juillet 2018 à 08h30

Fabriqué en Thaïlande, l'objet de toutes les convoitises ne sera disponible qu'à partir de la mi-août.

Les brodeuses tournent à plein régime. Le nouveau maillot de l'équipe de France est en cours de production pour arriver dans les boutiques d'ici quelques semaines. La deuxième étoile devrait rapporter gros à Nike, l'équipementier des Bleus, puisque le coût de revient de la tunique ne dépasse pas les 3 euros, selon le Journal du Dimanche, tandis que le prix de vente est fixé à 140 euros.



Le JDD a fait le calcul en se basant sur des chiffres fournis par l'ONG Éthique sur l'étiquette, Nike ayant refusé de divulguer toute information concernant la fabrication de ses produits. Selon l'hebdomadaire, sur les 140 euros payés par les clients, 63% (TVA comprise) reviennent au distributeur (GoSport, Decathlon, Intersport, etc.), puis la marque à la virgule prélève une marge de 16%. La Fédération française de football obtient ensuite 4,5%, autant que la part dédiée au marketing chez Nike. Enfin, 3,5% sont allouées aux matières premières, puis 3% aux taxes, 2,5% pour les fournisseurs, 2% pour les transports et douanes et 1% pour les salaires des ouvriers, soit 85 centimes.



Plus de huit millions de tuniques ornées des deux étoiles devraient sortir des usines thaïlandaises. Dans le pays, Nike dispose de 37.000 ouvriers répartis dans des dizaines de sociétés sous-traitantes.



Au lendemain de la victoire des Bleus, la boutique Nike des Champs-Élysées avait été prise d'assaut par les clients, venus en masse. Les gérants avaient été obligés de fermer le rideau pour la journée et de faire appel aux forces de l'ordre pour disperser la foule.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.