Variant Omicron : "Il est probable qu'il y ait déjà des cas" en France, estime Olivier Véran

Variant Omicron : "Il est probable qu'il y ait déjà des cas" en France, estime Olivier Véran
Le ministre de la Santé Olivier Véran, le 25 novembre 2021.

publié le dimanche 28 novembre 2021 à 11h28

Si aucun cas de variant Omicron n'a pour le moment été confirmé en France, le ministre de la Santé ne se fait pas d'illusions. "Dès lors qu'il circule chez nos voisins, il est probable qu'il circule déjà chez nous", a-t-il admis dimanche matin.

"À date, il n'y a pas eu d'identification du variant Omicron en France mais c'est une question d'heures", a prévenu, dimanche 28 novembre, le ministre de la Santé Olivier Véran, en déplacement dans un centre de vaccination du 18e arrondissement de Paris. "Dès lors qu'il circule en Angleterre, en Italie, en Belgique, il est probable qu'il y ait déjà des cas en circulation", a-t-il estimé, tout en assurant que la France mettait tout en oeuvre pour limiter la propagation. "Dès qu'il y a un cas suspect de variant Omicron, nous isolons la personne et nous procédons à un séquençage, des tests poussés", a-t-il expliqué.



Le ministre a par ailleurs affirmé que le gouvernement français travaillait avec une "coordination internationale" pour identifier les spécificités de ce nouveau variant du Covid-19, venu d'Afrique australe. "Nous pouvons craindre que ce nouveau variant soit au moins aussi contagieux que le Delta", a-t-il jugé alors que la France, comme le reste de l'Europe, est frappée par une cinquième vague. "C'est un variant hybride entre le Beta et le Delta", a-t-il détaillé. 

"Les chercheurs du monde entier sont à pied d'œuvre pour voir s'il y a lieu de s'inquiéter. Nous agissons comme si ce variant était potentiellement dangereux", a-t-il assuré, tout en expliquant que "nouveau variant ne veut pas forcément dire nouvelle vague". 

La dose de rappel, ouverte à tous les plus de 18 ans depuis samedi, sera-t-elle efficace contre ce nouveau variant ? "La question de la sensibilité d'Omicron au vaccin est légitime, mais les scientifiques me disent qu'il faut encore dix jours pour en savoir plus", a répondu Olivier Véran. "Mais cela ne change rien à la stratégie" de vaccination mise en place, a-t-il martelé.

Face au risque potentiel que représente ce variant Omicron, la France a suspendu au moins jusqu'à mardi soir les vols en provenance d'Afrique australe et demande désormais aux cas contact d'une personne testée positive à ce variant de s'isoler, même s'ils sont vaccinés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.