Variant Delta : l'ARS lance un appel à la vaccination dans le Gers après deux décès

Variant Delta : l'ARS lance un appel à la vaccination dans le Gers après deux décès
Dans un centre de vaccination contre le Covid, le 23 juin 2021.

publié le samedi 26 juin 2021 à 10h30

Plusieurs suspicions de cas sont "actuellement en cours d'investigation, "notamment dans le secteur de Cazaubon-Barbotan-les-Thermes et dans le secteur de Vic-Fezencac-Jegun-Sainte-Christie", a indiqué l'autorité sanitaire régionale.

Après les Landes, le département du Gers est à son tour touché par le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde. Sur les neuf cas possibles identifiés au cours des deux dernières semaines dans le département, "deux cas ont été confirmés par séquençage génomique : des personnes âgés de 42 et 60 ans qui sont décédées, malgré leur prise en charge", a indiqué vendredi 25 juin l'autorité régionale de santé (ARS) de l'Occitanie.

Plusieurs autres suspicions de cas sont "actuellement en cours d'investigation médicale et de contact-tracing", explique l'autorité sanitaire, "notamment dans le secteur de Cazaubon-Barbotan-les-Thermes et dans le secteur de Vic-Fezencac-Jegun-Sainte-Christie", précise-t-elle.


Devant l'arrivée de ce variant, plus contagieux, l'ARS lance "un appel au dépistage et à la vaccination".

"Ces personnes n'étaient pas vaccinées, en dépit d'un état de santé marqué par des facteurs de risque", a déploré l'ARS en évoquant les deux personnes décédées. Des opérations de dépistages sont ainsi lancées samedi matin à Auch, au centre de vaccination du Mouzon ; à Cazaubon, dans la salle culturelle, et à Jegun, dans le Centre de services situé boulevard du Nord.

L'ARS appelle "tous les Gersois qui ne sont pas encore vaccinés" à le faire : "14.000 doses de vaccins Pfizer sont disponibles pour protéger tous ceux qui le souhaites". "Les cas graves qui sont à déplorer doivent inciter tous ceux qui hésitent encore, à protéger leur santé grâce au vaccin. Cet appel concerne en priorité toutes les personnes vulnérables et les personnels soignants", souligne l'autorité sanitaire.



Dans le département voisin des Landes, le variant Delta représente désormais "70% des cas positifs" détectés et le taux d'incidence a connu une augmentation "de l'ordre de 10 % sur une semaine", a indiqué le gouvernement mercredi. "Dans le Bas-Rhin, une soixantaine de cas du variant Delta ont été détectés avec plusieurs clusters, notamment à Strasbourg", a également indiqué le gouvernement. A l'échelle de la France, le variant Delta concerne "entre 9 et 10%" des nouveaux cas positifs, en forte progression par rapport à la semaine précédente.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran, qui se sont rendus dans les Landes jeudi, ont appelé les Français à ne pas relâcher leurs efforts en matière de vaccination. "L'épidémie est toujours là et ne cesse d'évoluer notamment à cause de ce variant Delta qui progresse inexorablement partout", a souligné le chef du gouvernement. "Je le répète, le point clé de lutte contre le résurgence de l'épidémie, c'est la vaccination", a rappelé le Premier ministre. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.