Var : le bilan humain s'alourdit alors que le feu n'est toujours pas maîtrisé

Var : le bilan humain s'alourdit alors que le feu n'est toujours pas maîtrisé
Des véhicules à proximité d'un domicile calciné, dans le Var, le 18 août 2021.

publié le mercredi 18 août 2021 à 16h30

Un deuxième mort est à déplorer dans l'incendie qui frappe le Var depuis trois jours. 24 blessés légers sont aussi à déplorer.

Sa force et les conditions climatiques faisaient craindre le pire dès les premières heures de l'incendie qui frappe le Var. Le bilan de ce qui est devenu le plus gros incendie de l'été en France, dans l'arrière-pays de Saint-Tropez, sur la Côte d'Azur, s'est alourdi à deux morts, a annoncé mercredi 18 août le préfet du Var.


Parmi ces deux victimes "il y a au moins un homme", a précisé le préfet Evence Richard, lors d'une conférence de presse au poste de commandement du Luc. Une enquête est ouverte auprès du parquet de Draguignan, qui a communiqué plus tôt dans la journée, sur la découverte d'un corps entièrement calciné à Grimaud, un village dans le massif des Maures.

Mercredi, les enquêteurs de la gendarmerie travaillaient à l'identification du cadavre, dont "aucun élément ne peut nous permettre d'indiquer s'il s'agit d'un homme ou d'une femme", a précisé le procureur Patrice Camberou. "Le logement a été entièrement détruit par le feu", a-t-il ajouté.
Par ailleurs, 24 personnes ont été légèrement blessées dans cet incendie, dont cinq pompiers, a précisé le préfet.


Dès lundi soir, des milliers de personnes ont été évacuées préventivement de leur maison ou de leur camping. "Nous allons réévaluer la situation en fin d'après midi au vu des prévisions météo", a indiqué le préfet à leur sujet, "mais pour l'heure un retour n'est pas d'actualité". Le feu continuant de sévir au troisième jour de l'incendie, avec des vents "extrêmement changeants", le préfet a concédé avoir "quelques espoirs que dans la nuit prochaine les choses s'apaisent mais nous n'avons aucune certitude".

Il annoncé la fermeture d'une partie de l'autoroute A57 entre Cuers et le Cannet-des-Maures. Il a exhorté la population, si elle est confronté au feu, à "se calfeutrer chez soi plutôt que sortir", rappelant que "l'évacuation se fait sur ordre"
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.