Var : des "gilets jaunes" ont tenté d'entrer au Fort de Brégançon

Var : des "gilets jaunes" ont tenté d'entrer au Fort de Brégançon©Creative Commons/Patrub01

6Medias, publié le vendredi 28 décembre 2018 à 11h42

Jeudi, un groupe composé d'une quarantaine de "gilets jaunes" a tenté d'accéder à la résidence de vacances des chefs de l'État, rapporte Var-Matin.

Ils s'étaient donné rendez-vous sur Facebook via le groupe "Aujourd'hui, nous allons prendre le fort de Brégançon". Une quarantaine de "gilets jaunes" ont tenté d'accéder au Fort de Brégançon, lieu de villégiature des présidents de la République, rapporte Var-Matin.

Une information confirmée par ailleurs par François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas. Les manifestants s'étaient donné rendez-vous jeudi à 15h30 dans la commune varoise avant de se diriger en voiture vers la résidence présidentielle, encadrés par les forces de l'ordre. À l'approche du fort, sur la D42d, un barrage de gendarmes avait été installé.



Bloqués, les "gilets jaunes" ont donc décidé de se disperser et de rejoindre à pied le Fort de Brégançon en passant par la plage ou les bois. À une centaine de mètres de l'entrée, là encore, des gendarmes les attendaient. Les manifestants ont finalement rebroussé chemin vers 18 heures après plusieurs minutes de dialogue avec les forces de l'ordre.

Si pour les "gilets jaunes" la forte présence policière laissait supposer qu'Emmanuel Macron se trouvait sur place, le maire de Bormes-les-Mimosas a pour sa part déclaré que le fort était actuellement inoccupé. L'Élysée n'a d'ailleurs pas souhaité communiquer quant à la destination du couple Macron pour les vacances de Noël. Les "gilets jaunes" ont pour leur part fait savoir qu'ils comptaient revenir ces prochains jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.