Var : des fonctionnaires privés d'emploi continuent à être payés

Var : des fonctionnaires privés d'emploi continuent à être payés
La ville de Toulon, photographiée en novembre 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 02 juillet 2019 à 21h55

Dans le Var, 32 personnes perçoivent un salaire sans avoir d'affectation. Pour certains d'entre eux, la situation dure depuis près de 30 ans. 

À l'instar de Jean-François Barnada, l'une des figures du mouvement des "Gilets jaunes", certains fonctionnaires territoriaux ne travaillent plus mais continuent à percevoir un salaire.

Il s'agit des Fonctionnaires momentanément privés d'emploi (FMPE). 

L'Œil du 20h s'est penché sur un rapport de la Chambre régionale des comptes en PACA. Le texte décrit la situation de 32 fonctionnaires territoriaux du Var qui "perçoivent leur rémunération indiciaire sans occuper aucun emploi".


Le rapport évoque notamment les villes de Toulon et de la Seyne-sur-Mer. Pour certains de ces fonctionnaires, la situation dure depuis près de 30 ans. Le coût estimé pour les finances publiques locales est de plus d'1 million d'euros par an. 

La privatisation des services des ordures ménagères et de l'eau, au début des années 90, a laissé sans emploi 120 agents territoriaux qui sont alors pris en charge par le centre de gestion de la fonction publique pour attendre une nouvelle affectation, explique le rapport de la Chambre des comptes au chapitre consacré à ces fonctionnaires. Mais certains n'ont toujours pas été reclassé. Or la loi prévoit qu'un fonctionnaire continue à percevoir son salaire tant qu'il n'a pas retrouvé d'affectation. 

En France, 442 fonctionnaires seraient sans affectation, selon des chiffres avancés par L'Œil du 20h

Vos réactions doivent respecter nos CGU.