Valérie Pécresse veut que les Franciliens soient aussi indemnisés par la SNCF

Valérie Pécresse veut que les Franciliens soient aussi indemnisés par la SNCF
Après trois jours d'importantes perturbations, la SNCF a constaté lundi une nette amélioration du trafic.

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 21 octobre 2019 à 21h28

Valérie Pécresse a pris la défense des usagers des transports d'Ile-de-France, "les grands oubliés de la SNCF", et a demandé qu'ils bénéficient eux-aussi du fonds d'indemnisation créé par la SNCF. 

La présidente de la région Ile-de-France ne veut pas que la SNCF oublie les usagers des transports en Ile-de-France. Valérie Pécresse a en effet demandé que les Franciliens soient indemnisés par la compagnie ferroviaire pour "la galère qu'ils ont traversée"en raison du mouvement qui affecte la circulation des trains depuis vendredi.

"Encore une fois les voyageurs du quotidien sont les grands oubliés de la SNCF. Eux aussi doivent être remboursés de la galère qu'ils ont traversée !", a estimé Valérie Pécresse dans un communiqué transmis lundi par Île-de-France Mobilités, dont elle est présidente.

Un fonds d'indemnisation d'un million d'euros créé

Le PDG de la SNCF Guillaume Pépy avait annoncé dans Le Parisien dimanche qu'un fonds d'indemnisation doté d'un million d'euros allait être créé pour "compenser les dommages exceptionnels que les voyageurs TGV et Intercités ont subi du fait de cette grève surprise".

Mais pour Valérie Pécresse et pour Ile-de-France Mobilités, cette annonce est insuffisante et doit être étendue aux Franciliens et à "l'ensemble des voyageurs du quotidien". 





Après trois jours d'importantes perturbations, la SNCF a constaté lundi une nette amélioration du trafic, avec des perturbations limitées aux TER et Intercités, sans que le conflit entre syndicats et direction sur les "problèmes de sécurité" soit résolu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.