Val-de-Marne : un policier se jette dans la Seine pour sauver une étudiante de la noyade

Val-de-Marne : un policier se jette dans la Seine pour sauver une étudiante de la noyade
©Yannick MONDELO / AFP

publié le samedi 18 septembre 2021 à 15h45

Tombée dans la Seine lors d'une fête, une étudiante a été sauvée par un policier qui n'a pas hésité à se jeter à l'eau pour l'en sortir, rapporte Le Parisien.

Une hypothermie, c'est tout. Une étudiante et deux étudiants s'en sont finalement bien tirés, vendredi 17 septembre vers 23 heures.

Peu de temps avant, une patrouille du commissariat de police est appelée pour une possible bagarre sur le quai Jean-Compagnon, à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, explique Le Parisien. Sur place, ils découvrent plus d'une centaine d'étudiants massés au bord de l'eau. Les policiers voient qu'une jeune femme et deux hommes sont dans l'eau. Le trio est coincé entre le quai et une péniche amarrée et les deux étudiants maintiennent comme ils peuvent la tête de leur camarade hors de l'eau.
« La victime serait tombée dans l'eau lors d'un mouvement de foule provoqué par des tensions. Deux copains ont alors sauté pour la sortir de là », raconte le maire (PCF) de la commune, Philippe Bouyssou. Un fonctionnaire s'empresse alors de sauter sur l'embarcation et descend une échelle pour rejoindre les jeunes en difficulté. N'arrivant pas à extraire la jeune femme de l'eau, il se jette alors dans la Seine.


Ivre, un étudiant leur tombe dessus

Il s'accroche à une bouée, reliée à une corde et jetée par le batelier, et la passe autour du corps de l'étudiante. À ce moment-là, cette dernière et le fonctionnaire sont entraînés vers le fond. Un autre étudiant, complètement saoul, leur est tombé dessus. Grimpé sur la péniche, un autre policier tire sur la corde pour remonter son collègue et la jeune femme presque inconsciente. Dans le même temps, les deux autres étudiants sortent de l'eau grâce à l'échelle. Le fêtard tombé sur le policier, lui, est ressorti aussi vite qu'il était entré dans la Seine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.