Vague de froid : la circulation des trains est interrompue entre Paris et La Rochelle

Vague de froid : la circulation des trains est interrompue entre Paris et La Rochelle©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

, publié le vendredi 12 février 2021 à 18h14

A cause du gel des rails et des installations électriques, la circulation des TGV est interrompue entre Paris et La Rochelle jusqu'à au moins samedi midi, selon des informations de France Bleu.

La vague de froid n'est pas sans conséquence sur le réseau ferroviaire. Selon des informations de France Bleu Charente-Maritime, la circulation des TGV est interrompue entre Paris et La Rochelle, dans les deux sens, jusqu'à au moins samedi midi.

La raison : le gel des rails et installations électriques. La circulation des trains est également interrompue entre Poitiers et Angoulême, rapporte encore le média.


"Les conditions météorologiques ne permettent pas à la SNCF de proposer des trajets de substitution en autocar pour des raisons de sécurité. La SNCF invite donc les passagers à reporter leur voyage", rapporte encore France Bleu.

Pas de perturbations en revanche entre Angoulême et Paris, puisque le passage par Poitiers peut être évité. Entre Saintes et Niort, la circulation des trains a repris depuis la mi-journée.

Un épisode de verglas et de pluies verglaçantes a touché depuis jeudi soir l'Ouest de la France. La circulation reste donc difficile, à la veille d'un weekend de départ en vacances pour la région parisienne.

27 départements en vigilance orange

Dans son dernier bulletin, Météo-France annonce que plus aucun département n'est en vigilance rouge. Il reste cependant 27 départements en vigilance orange "neige-verglas et grand froid", dont des départements bretons où de nouvelles pluies verglaçantes sont encore possible dans les prochaines 24 heures.

Les départements concernés par la vigilance sont situés à la pointe Bretagne à l'Ouest, les Deux-Sèvres et la Vienne, puis dans une grande zone allant en s'élargissant de la Creuse à la région Est jusqu'à Rhône-Alpes.

La préfecture de la zone de défense Ouest (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire) précise dans un communiqué que, si les conditions "restent délicates sur le réseau secondaire" de la zone, en particulier dans le centre Bretagne, elle a autorisé les poids-lourds à circuler de nouveau sur les routes nationales. Ils ont ainsi pu quitter vendredi midi les zones où ils étaient immobilisés.

Tôt vendredi matin, les conditions météorologiques ont entraîné quelques retards pour les trains au départ de la gare Montparnasse. Sur la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, deux trains ont été "affectés par les givres" et retenus à Vierzon et Limoges, a ainsi annoncé la SNCF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.