Vague de froid : des conséquences dans les champs... et dans les assiettes

Vague de froid : des conséquences dans les champs... et dans les assiettes©Panoramic (image d'illustration)

, publié le mardi 06 avril 2021 à 09h30

Le retour des températures négatives inquiète les agriculteurs, soucieux de préserver leurs récoltes du gel, mais aussi les consommateurs, craignant une augmentation des prix. 

Après les températures estivales de la semaine dernière, le froid fait son retour partout en France dès ce mardi 6 avril, parfois accompagné de gel dans certaines régions. Une déception pour celles et ceux qui pensaient déjà pouvoir remiser leurs pulls d'hiver au placard, mais surtout un vif sujet d'inquiétude pour les agriculteurs.

Qu'ils soient maraîchers ou vignerons, tous craignent de voir cette vague de froid ravager leurs récoltes, qui, elles aussi, avaient commencé à s'habituer au redoux, rapporte franceinfo. 



En cas de pertes trop importantes, les conséquences du gel pourraient d'ailleurs se faire sentir rapidement dans l'assiette, mais aussi dans le porte-monnaie des consommateurs, contraints d'acheter leurs légumes plus chers pour cause d'offre limitée. Alors, pour contenir les dégâts sur les récoltes, les agriculteurs sortent les grands moyens : bâches de protection pour les cultures maraîchères, bougies, chaufferettes, braseros et tours antigel pour réchauffer les vignes. Malgré ces dispositifs, la perspective de nuits d'incertitudes se dessine.  

Un contexte difficile

Certains craignent même de devoir rester sur le pont pendant "les semaines à venir", comme le confie Jean-Marie Fabre, vigneron, interrogé par franceinfo. "Des techniques existent, mais elles ne viennent compenser ou protéger qu'une partie malheureusement des vignobles, à cause des contraintes techniques et financières non négligeables", poursuit-il. Et la crise sanitaire représente une difficulté supplémentaire.  

Même si les agriculteurs ont appris à composer avec les brusques changements climatiques, plus fréquents et intenses ces dernières années, beaucoup craignent que cet épisode de gel soit le coup de grâce. Le mercure devrait toutefois repartir à la hausse dès la semaine prochaine, comme le prévoit Météo France, qui précise que les températures devraient "peu à peu être proches voire légèrement au-dessus des normales".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.