Vaccination : que sait-on du collectif de 35 citoyens, tirés au sort ce lundi ?

Vaccination : que sait-on du collectif de 35 citoyens, tirés au sort ce lundi ?©Geoff Caddick / AFP
A lire aussi

publié le lundi 04 janvier 2021 à 17h10

35 Français sont tirés au sort ce lundi 4 janvier dans le cadre de la mise en place d'un collectif de citoyens qui accompagneront la campagne de vaccination.

Emmanuel Macron avait annoncé le 24 novembre la mise en place d'un collectif "pour associer plus largement la population" à la stratégie vaccinale, ce groupe citoyen prend forme. Ce lundi 4 janvier, en fin de journée, le tirage au sort des 35 Français qui accompagneront la campagne de vaccination aura lieu, comme l'a indiqué le Conseil économique, social et environnemental (Cese) chargé de sa mise en place par le chef de l'Etat.



Ces 35 personnes seront tirées au sort selon des critères d'âge, de genre, de région, de niveau de diplôme, de catégorie socioprofessionnelle et du type d'habitation, a détaillé le Cese.

Autre critère important : il leur sera également demandé s'ils ont l'intention de vous faire vacciner dans l'année 2021 contre le Covid-19, et devront classer leur réponse sur une échelle de 1 à 5, comme l'a précisé L'Express. L'objectif : "avoir des avis et recommandations reflétant les positions en présence au sein de la société française", a ajouté le Cese.

"Leurs membres pourront poser toutes les questions, faire toutes les observations et interpeller Olivier Véran ou le professeur Alain Fischer", le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale anti Covid-19, a expliqué Gabriel Attal dans les colonnes du Parisien samedi 2 janvier.

La moitié des Français prêts à se faire vacciner

Les travaux du groupe citoyen devraient commencer le 16 janvier et durer jusqu'au bilan de la campagne de vaccination. Mise en place par le Cese, il s'accompagne d'une commission temporaire au sein du Cese (mise en place mi-décembre) et d'une plateforme de consultation ouverte à tous (qui devrait voir le jour mi-janvier).

Seuls la moitié des Français sont prêts à se faire vacciner contre le Covid-19, selon plusieurs sondages.

Démarchage téléphonique

Selon Le Parisien, les Français tirés au sort recevront un appel téléphonique leur demandant s'ils souhaitent "faire partie du conseil de citoyens qui suivra la campagne de vaccination". Le panel devrait ainsi être constitué d'ici dimanche prochain afin d'être opérationnel dès le 16 janvier. "Il ne s'agit pas de formuler un avis et des préconisations mais de faire un suivi au fil de l'eau", a précisé Patrick Bernasconi, le président du CESE, d'après le quotidien.

"Plus les citoyens, élus et non élus, seront entendus, impliqués et mobilisés dans cette phase cruciale, mieux ce sera. L'essentiel est que la vaccination se déroule en bon ordre et que les sceptiques comprennent peu à peu que le vaccin préserve, quand le Covid, lui, peut tuer, handicaper, faire souffrir", a assuré, toujours auprès du Parisien, le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.