Vaccination anti-Covid : où se situe la France par rapport à ses voisins ?

Vaccination anti-Covid : où se situe la France par rapport à ses voisins ?
(Photo d'illustration)

publié le samedi 07 août 2021 à 15h10

Reléguée en queue de peloton au début de la campagne de vaccination contre le Covid-19, la France est désormais 9e au classement européen, devant l'Allemagne, mais derrière le Royaume-Uni, le Portugal, l'Espagne ou encore la Belgique.

Alors que la France subit une quatrième vague de Covid-19, qui commence à se faire sentir à l'hôpital, le gouvernement mise tout sur la vaccination, notamment avec l'extension du pass sanitaire dès lundi 9 août. Avec plus de 44 millions de primo-injections, soit 65,9% de la population totale, et près de 37 millions de personnes présentant un schéma vaccinal complet, soit 54,6% de la population totale, au 6 août, la France affiche par ailleurs un taux de vaccination supérieur à une bonne partie de ses voisins européens. 




"La France, avec 64,75 % de sa population vaccinée (au moins une dose) vient de dépasser l'Allemagne (61,84 %) et l'Italie (64,68 %) en termes de couverture vaccinale.

Preuve du dynamisme de la vaccination cet été en France", s'est par ailleurs félicité vendredi Doctolib, rapporte Le Parisien. Si l'Allemagne est l'une des références de comparaison les plus utilisées, la plateforme qui gère la majeure partie des rendez-vous de vaccination pris en France s'est néanmoins bien gardé de faire le parallèle avec certains autres voisins dont le taux de vaccination est plus élevé, souligne le quotidien.




D'après les données compilées par le site Our World in data, l'Espagne et le Portugal sont bien devant l'Hexagone, avec 71% de leur population ayant reçu au moins une dose au 6 août, suivis par la Finlande, les Pays-Bas (70%) et le Royaume-Uni (69%). Malte, plus petit pays européen, est loin devant avec 91 % de ses habitants primo-vaccinés, devant l'Islande (81%) et le Danemark (74%). Les pays les moins vaccinés se situent tous dans l'Est, la Russie comptant tout juste 26% de primo-injections.



A l'heure actuelle, la France est à la 9e place du classement européen de la vaccination. Une sacrée remontée, alors qu'au début de la campagne de vaccination fin 2020/début 2021 elle était en queue de peloton. Après des débuts très prudents, l'Hexagone était remontée à la 9e place fin mars grâce à l'ouverture de vaccinodromes et à l'intégration plus rapidement que prévu de nouvelles populations éligibles à la vaccination. 

Le ralentissement des primo-injections au mois de juin l'avait fait reculer à la 16e place. Mais les annonces d'Emmanuel Macron le 12 juillet ont fait bondir les chiffres : dans les trois jours qui ont suivi l'allocution du chef de l'Etat, près de 3,2 millions de Français ont pris rendez-vous pour leur première dose, soit plus de 14 % de ceux qui n'étaient pas encore vaccinés. En trois semaines, la France avait retrouvé sa place de 9e, coiffant au poteau l'Allemagne et l'Italie notamment. 

La France pourrait par ailleurs bien remonter encore dans le classement, puisqu'avec plus de 8 piqûres réalisées pour 1. 000 habitants par jour, elle se classe troisième en terme de rythme, derrière le Danemark et la Belgique. 

L'objectif du gouvernement est d'atteindre les 50 millions de primo-injections fin août. Un taux néanmoins très insuffisant pour faire face au variant Delta, souligne cependant Le Parisien. En effet, les spécialistes estiment qu'il faudrait atteindre les 90% de vaccinés pour miser sur l'immunité collective. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.