Vaccination anti-Covid : les rendez-vous pour la dose de rappel ouverts dès ce lundi

Vaccination anti-Covid : les rendez-vous pour la dose de rappel ouverts dès ce lundi
(Photo d'illustration)

publié le lundi 30 août 2021 à 14h27

Pour qui ? Quand ? Pourquoi ? Alors qu'une nouvelle campagne de vaccination s'ouvre cette semaine, on fait le point sur cette 2e ou 3e dose.

Pour faire face à la virulence du variant Delta du Covid-19, une nouvelle campagne de vaccination s'ouvre mercredi 1er septembre. Toutes les personnes âgées d'au moins 65 ans et celles souffrant de comorbidités pourront recevoir une dose de rappel de vaccin. Il peut s'agir d'une troisième dose pour ceux ayant reçu deux doses d'un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna, ndlr) ou d'une deuxième dose pour ceux ayant reçu une seule dose de vaccin à ARNm après avoir été contaminé ou ceux ayant reçu le vaccin à dose unique Janssen. Les prises de rendez-vous sont ouvertes depuis lundi 30 août, notamment sur Doctolib. 



Annoncée par Emmanuel Macron mi-juillet lors de son allocution, cette dose de rappel est dans un premier temps réservé aux plus fragiles. "Quand on est immunodéprimé ou lorsqu'on est plus fragile on va perdre (les anticorps) plus rapidement", expliquait le chef de l'État à la mi-août dans une série de vidéos publiées sur Instagram et Tik Tok. Ce rappel est jugé nécessaire parce que "la protection vaccinale chez certaines personnes - les plus fragiles, les plus âgés - baisse", a insisté le Premier ministre Jean Castex le 26 août. 

18 millions de personnes concernées

Initialement, seules les personnes âgées d'au moins 80 ans et celles souffrant d'une maladie à très haut risque de forme grave étaient initialement concernées. S'appuyant sur un avis de la Haute autorité de santé (HAS), le gouvernement a toutefois élargi la cible la semaine dernière en annonçant que toutes les personnes âgées d'au moins 65 ans et celles souffrant de comorbidités (diabète, obésité, etc.) étaient invitées à se faire vacciner une nouvelle fois. Selon le ministère, le "premier cercle" concerne 6 millions de personnes, tandis que les 65-79 ans et les porteurs de comorbidités représentent 12 millions supplémentaires.

Mais pour Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, ce rappel vaccinal pourrait être étendu.En Israël, la dose de rappel est désormais accessible à partir de 12 ans.

Après quelques mois, "les études récentes suggèrent une réduction de l'efficacité de tous les vaccins, en particulier contre le variant Delta", souligne en effet la HAS, même si cette diminution "nécessite d'être confirmée par d'autres études et à plus long terme". "Cette baisse de la protection concerne essentiellement l'infection et les formes symptomatiques", tandis que les formes graves "restent globalement bien couvertes" malgré une "légère baisse d'efficacité", précise-t-elle. 

Quel vaccin et quand ? 

La HAS recommande ainsi de proposer "une dose de rappel avec un vaccin à ARNm" pour les plus de 65 ans et ceux présentant des comorbidités, dans un délai "d'au moins six mois" entre la primovaccination et le rappel.

Elle recommande aussi une dose de rappel avec un vaccin ARNm pour les personnes qui ont eu le vaccin à dose unique Janssen, "à partir de quatre semaines après" l'injection. Il est en effet vraisemblable qu'une seule dose ne suffise pas à protéger contre le variant Delta, justifie la HAS.

L'autorité propose de "simplifier le parcours vaccinal" des personnes concernées "en administrant le vaccin contre la grippe et celui contre la Covid de manière concomitante" à partir de fin octobre. "Mécaniquement ça va s'échelonner", a assuré le ministère de la Santé, rappelant que la campagne de vaccination s'est faite par élargissements successifs.

Une dose de rappel indispensable pour le pass sanitaire ?

"Il n'y aura pas d'impact de la troisième dose sur le pass sanitaire. Que vous alliez prendre votre rappel ou non, vous garderez le bénéfice du pass sanitaire", a garanti le ministre de la Santé Olivier Véran la semaine dernière.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.