France

Vacanciers, gare à vous ! Certains produits phares de l’été ont augmenté

Qui dit inflation dit vacances d’été plus chères … Franceinfo s’est penché sur les produits les plus touchés.

Billets d’avion, de trains, hôtels, et même crème solaire, votre été 2023 risque de peser plus lourd sur votre portefeuille qu’en 2022. En partenariat avec NielsonIQ et France Bleu, Franceinfo a recensé les prix des 25 produits phares de la saison estivale. Anti-moustique, mozzarella, pastis… le directeur analytique chez NiselenIQ annonce la couleur : "Les courses coûtent plus cher cette année, donc les courses de l'été ne vont pas déroger à cette règle-là."

Entre juin 2022 et juin 2023, les prix auraient augmenté de 12 % en moyenne selon l’infographie de Franceinfo. Grandement touché par cette augmentation, le prix de la mozzarella a augmenté de 30 % (28 centimes de plus). "Ce n'est pas une surprise, parce que tout ce qui rentre dans sa composition a très fortement augmenté", précise Emmanuel Fournet. Tout comme la mozzarella, le surimi, les glaces ou encore le thon sont en tête du classement des produits ayant le plus augmenté avec, +84 centimes sur un paquet de surimi, +78 centimes sur un pack de 8 bâtonnets de glace et +68 centimes pour une boîte de thon.

"Nourrir l'animal a coûté beaucoup plus cher qu'en 2021"

Si votre salade vous revient plus cher, votre apéro est aussi concerné, à commencer par l’alcool. La bouteille de rosé et le pastis auraient augmenté de 50 centimes et la bière de 1,50 euro de plus qu’en juin.

En réalité, la source du problème viendrait de l’augmentation du prix des céréales. "Ce sont les produits qui ont nécessité qu'un animal soit nourri et élevé pour obtenir le produit final. Depuis 18 mois, avec l'augmentation du coût des céréales, nourrir l'animal a coûté beaucoup plus cher qu'en 2021", explique l’expert.

publié le 7 juillet à 12h36, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux